WICCA

WICCA

🐚Terme a Ă©tĂ© crĂ©Ă© par Gerald Gardner au xxe siĂšcle, qui affirmait qu’il voulait dire « sagesse » en vieil anglais. En rĂ©alitĂ©, sorcellerie en anglais ancien se dit wiccacraeft (d'oĂč le terme actuel witchcraft) et wicca est le masculin de sorcier (le fĂ©minin Ă©tant wicce et le pluriel wiccan). Ces mots dĂ©rivent du verbe wiccian qui signifie « ensorceler, pratiquer la magie ».

🐚Actuellement, se dĂ©veloppe une nouvelle forme de pratique, dite la pratique de la Wicca solitaire ou « wicca de salon » (terme mpruntĂ© Ă  Scott Cunningham) pour dĂ©signer les wiccans pratiquant chez eux, n'ayant pas la possibilitĂ©, ou le souhait, de le faire dehors.
En effet ,pendant longtemps la Wicca a Ă©tĂ© enveloppĂ©e d'une atmosphĂšre de Secret .Il Ă©tait impossible sans ĂȘtre initiĂ© ,donc de pouvoir avoir accĂšs aux savoirs distillĂ©s .

🐚Religion joyeuse ,vĂ©nĂ©rant la Nature et ne prĂ©tendant pas ĂȘtre la seule voie vers la divinitĂ© et loin de la rigiditĂ© des structures des religions traditionnelles,elle reprĂ©sente ,plus que jamais une voie de plus en plus apprĂ©ciĂ©e dans nos sociĂ©tĂ©s contemporaines.

🐚Mouvement religieux fondĂ© sur l'« ancienne religion paĂŻenne » ,la wicca comprend des Ă©lĂ©ments de croyances telles que le chamanisme, le druidisme et les mythologies grĂ©co-romaine, slave, celtique et nordique.

🐚Il n'existe pas vraiment de pratique spĂ©cifique Ă  la wicca, celle-ci varie en fonction de la tradition adoptĂ©e.
La plupart du temps il travaille avec la Roue de l'année et les différents Sabbats et Esbats .

🐚Les rites se pratiquent en plein air, dans la nature, loin des regards.Le wiccan pratique de la façon qui lui convient le mieux. Certains font leurs rites avec nombre d'accessoires (AthamĂ©,pentacle , vĂȘtements appropriĂ©s, etc.), d'autres pratiquent de façon Ă©purĂ©e, l’essentiel Ă©tant de se sentir le plus Ă  l'aise possible pour ĂȘtre en harmonie avec son environnement et pouvoir correctement canaliser « l’énergie » lors du rite. Bougies et symboles des quatre Ă©lĂ©ments sont cependant trĂšs souvent prĂ©sents.
Retour au blog